SPAHIS UN JOUR, SPAHIS TOUJOURS

lien entre les proches, les anciens, les actuels et les futurs spahis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introduction au chant militaire.

Aller en bas 
AuteurMessage
KEVLAR
Commandant
Commandant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 494
Age : 46
Localisation : Gard(30)
Loisirs : paintball
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Introduction au chant militaire.   Mar 27 Mar 2007 - 14:10

***


"Le chant ne permet pas seulement d'entretenir le culte de nos souvenirs militaires, il est aussi un élan et un stimulant."


Tout militaire doit en effet être conscient que le chant est la première manifestation de la cohésion d'un groupe: il concrétise l'esprit d'équipe; il est le lien de l'unité dont il reflète l'âme.

Le sujet que je vous expose aujourd'hui à travers les différents recueil sélectionnés, a pour but de fournir un éventail de chants suffisamment vaste pour les différentes circonstances de la vie militaire, et regroupe l'essentiel des chants réellement chantés dans l'armée française dans leur version autorisée. Il n'exclut pas pour autant l'interprétation d'autres chants.

On peu diviser le chant militaire en cinq grandes catégories :

-chants patriotiques
-chants de tradition
-chants de marche.
-chants de popote.
-chants de bivouac


A la différence du chant "de popote" où la gaité, la fronde et l'humour se répondent du chant de bivouac aux accents parfois nostalgiques et toujours sentimentaux, le chant "de marche et de tradition" a pour quadruple but de soutenir les énergies, d'affirmer la cadence, de fondre quarante timbres en un seul chant, ce qui éveille en chacun le sens profond de la collectivité, et de donner à la superbe d'une troupe en mouvement un prolongement sonore qui la valorise...Les chants de tradition sont rarement repris par les formations militaires. Ils touchent d'avantage l'élan patriotique d'une population.

Il n'est pas ici question de commenter son utilité, de vous persuader, s'il en était besoin, de son influence bénéfique, ni de justifier de son importance. Le fait est là. Les troupes sont une fois encore les troupes qui savent, qui doivent, qui chantent le mieux au monde... Ce patrimoine flatteur doit être reçu avec fierté certes, mais il nous appartient de le transmettre, non seulement sans le laisser se déprécier, mais ausi en y apportant encore plus de flamme, encore plus d'ampleur, encore plus de résonnance.

Ces chants sont créés sur un théâtre d’opérations extérieures. Jusque-là, les répertoires de soldats sont assez cloisonnés. Même si bon nombre de chants sont communs à toute l’armée, les différentes armes utilisent des répertoires spécifiques qui appartiennent aux traditions de l’arme. Ils ne sont pas destinés à circuler dans les autres armes.

En 1914,La guerre et ses hécatombes des premiers mois (300 000 morts) entraînent la disparition du répertoire. Enseignés de bouche à oreille, les chants ne peuvent plus être transmis. Les chansonniers envoyés sur les lignes pour distraire les soldats ne remplaceront pas les chants disparus.

Un certain nombre de chants sont créés dans l’armée d’Afrique pendant les combats de la libération. Par contre, les unités stationnées et formées en Angleterre n’emprunteront aucun air britannique. Les Africains fait partie de ces chants de l’armée d’Afrique.

En 1940, avec la défaite, la France est occupée par les troupes allemandes. Ces soldats défilent en chantant, un usage complètement étranger aux traditions militaires françaises. Mais il est rapidement repris par l’armée d’armistice et les chantiers de jeunesse.






Pendant la guerre d’Indochine, la rupture entre le métropole et son armée va être ressentie au sein du corps expéditionnaire. Tenu au devoir de réserve, le soldat va s’exprimer à travers le chant et de nouveaux morceaux vont s’imposer, plus idéologiques, plus guerriers. On peut citer Contre les Viets, créé dès la constitution du bataillon étranger de parachutistes en 1948. Il emprunte sa mélodie à un chant de soldat allemand.

Mais le chant va progressivement se propager au sein de l’armée et se substituer à la disparition des musiques militaires dans les années 1980-90. Actuellement, le chant joue un rôle démonstratif dans le cérémonial militaire. Les unités se mettent en place au pas et en chantant pour ensuite clore la cérémonie par un défilé chanté. Cet usage nouveau et récent, institué sans l’intervention du commandement, a eu une incidence réelle sur le répertoire car il a poussé les unités (au moins jusqu’au niveau de la compagnie) à se doter d’un chant spécifique. Si ces chants peuvent être empruntés au répertoire ordinaire, les régiments ont aussi tendance à adopter un chant de tradition qui leur soit propre. De nouveaux chants sont ainsi régulièrement créés. Certains n’ont qu’une audience locale, mais d’autres peuvent se diffuser dans toute l’armée.

L’usage du chant se maintient toujours dans l’armée de terre uniquement parce qu’il correspond à un réel besoin. Par exemple, il a pratiquement disparu de la Marine alors que ce répertoire était indispensable du temps de la voile. Néanmoins, il subsiste encore à l’Ecole navale et chez les sous-mariniers. Répertoire ancien, toujours vivant mais profondément enraciné dans les traditions militaires françaises, le chant du soldat poursuit son évolution en s’adaptant, avec un certain décalage, à celle de l’armée qui s’est professionnalisée et féminisée et dont le recrutement tend à suivre la diversité de la population française.

A moins d’une remise en cause profonde de l’unité nationale, le chant continuera normalement à jouer un rôle essentiel dans la cohésion de l’armée.

Je vous propose de parcourir au travers de ce poste et sur les deux sujets les thèmes suivant:


Les chants de marche

Vous y trouverez des chants de marche: chants de France, l'Arme Blindée Cavalerie, les parachutistes, les troupes de marine, la légion.

Les chants de popote

Cette partie contient des chants de popotes, mais aussi des jeux associés : règlement de popote, le menu, la poussière, la poussière para.



Vos suggestions sont les bien bienvenues



***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opex-paintball.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction au chant militaire.   Mer 28 Mar 2007 - 11:53

Merci pour ce texte très intéressant et remotivant....Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction au chant militaire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chant militaire Opium
» L'anniversaire du General Paul Aussaresses 93 ANS 11/11/2011/
» Chants Militaires à écouter et à télécharger
» MAÎTRE SUSCINIO
» Ceux du Liban

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPAHIS UN JOUR, SPAHIS TOUJOURS :: HISTORIQUE DES SPAHIS :: l'histoire par les membres-
Sauter vers: