SPAHIS UN JOUR, SPAHIS TOUJOURS

lien entre les proches, les anciens, les actuels et les futurs spahis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dictionnaire du language culinaire

Aller en bas 
AuteurMessage
pout pout
Commandant
Commandant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 49
Localisation : valence
Loisirs : moto bricolage
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: dictionnaire du language culinaire   Jeu 18 Déc 2008 - 21:40

beaucoup parmi ne connaissent pas la signification des méthoque ou autres languages
ce lieu est prévu afin de pouvoir comprendre toutes les significations des recettes de cuisine
Ne pas répondre sur le sujet dictionnaires un lieu est consacré à cela merci
ce lieu est en construction pour le moment et sera mis en place trés prochainement

l'officier CM

_________________
servir, sans se servir, ni s'asservir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unionfederale26.1fr1.net
pout pout
Commandant
Commandant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 49
Localisation : valence
Loisirs : moto bricolage
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: dictionnaire du language culinaire   Sam 20 Déc 2008 - 3:53

A

Abaisse: Pâte étendue au rouleau.

Abats: Tête de veau, cervelle, langue, ris de veau, foie de porc, foie de veau, rognons de porc et de veau, queue de porc, les pieds, les tripes.

Abattis: Membre, cou, ailerons, pattes (gésier, cœur et foie).

Aiguillettes: Morceau d’aile de volaille coupé en lamelle, morceau à côté du rumsteck ou morceau de la cuisse de bœuf (baronne mince ou long).

Appareil: Préparation de base pour confection d’un met.

Aromates: Plantes chargées d’une saveur ou d’un parfum pour donner et compléter le goût des aliments.

Arroser: Prendre la graisse et le jus de cuisson et verser sur la viande (les rôtis).

Aspic: Met froid dans un moule recouvert de gelée, à démouler et à servir.
Alterné: Changer de côté ( ex. une plaque dans un four, les plaques électriques, etc..).




B

Bain marie: Cuisson constante, mettre les aliments posés d’abord dans un récipient puis sur une plaque contenant de l’eau, ou bassin contenant de l’eau chaude pour entreposer les mets, ou casserole de forme haute et étroite que l’on met dans un bassin.

Barder: Entourer de barde une volaille ou une pièce à rôtir pour empêcher le dessèchement pendant la cuisson.
Beurre magné: Beurre travaillé en pommade auquel on incorpore de la farine.

Beurrer: Badigeonner de beurre, une plaque, un moule, un met.

Blanchir: Pour une viande mise à l’eau froide et amenée à l’ébullition ensuite rafraîchie à l’eau froide. Pour un légume mis à l’eau bouillante sans couvercle, reprendre l’ébullition au plus vite, et rafraîchir et égoutter.

Bouquet garni: Dans une feuille de poireau farcie d’herbes aromatiques et ficeler pour retirer les épices à tout moment si le met devenait trop corsé.

Bordure: Se dit d’un moule en forme de cercle, évidé au milieu.

Braiser: Cuire lentement au four dans une braisière avec couvercle, une viande, un poisson, un légume et mouiller avec du jus ou une sauce, base de la cuisine: Les fonds sont le mouillement principal des mets.

Brider: Attacher une volaille ou une pièce de gibier pour en garder une jolie forme à la cuisson.

Brunoise: Légumes coupés en petits cubes.



C

Cannelé: Dressage formant des sillons à l’aide d’une douille, ou d’un couteau spécial ou d’un emporte pièce. Appellation servie principalement en pâtisserie.

Caramel: Sucre fondu avec légèrement d’eau et roussi (cuit) jusqu’à coloration du sucre.

Carcasse: Squelette d’une volaille ou d’un animal.
Cassolette: Petit récipient en porcelaine ou en cuivre pour la présentation des mets.

Chapelure: Pain séché et râpé utilisé pour paner. Si vous utilisez seulement la mie de pain la chapelure sera d’une très haute qualité mais d’une rentabilité médiocre dans votre prix de revient.

Chemiser: En cuisine, recouvrir le fond et les parois d’un moule avec une gelée. En pâtisserie se dit de la couche de glace vanille pour la confection d’une bombe glacée.

Chiffonnade: Julienne de feuille ( émincé finement ex. épinard, oseille, laitue, etc..)

Chinois: Passoire de forme conique et aussi chinois étamine avec un grillage.

Ciseler: Faire des entailles dans des aliments pour en faciliter la cuisson, se dit aussi pour le basilic frais de le couper à l’aide d’un ciseau en fine chiffonnade.

Clarifier: Rendre un liquide limpide.

Cheminée: Bande de papier beurré et roulé pour être appliqué dans l’orifice du couvercle d’une pâte, pour éviter l’éclatement du pâté, et pour ajouter la gelée une fois le pâté cuit et froid.
.
Coller: Faire un assemblage farine et eau (on obtient une pâte)qui s’appelle un repère. Ex. pour une cuisson hermétique. Le couvercle de votre ustensile de cuisine ainsi coller, pour une cuisson au four ne laissera pas de possibilité à l’évaporation.

Colorer: donner de la couleur.

Concasser: Hacher grossièrement des os ou autre aliment.

Corser: Donner dans un met du goût plus relevé.

Coulis: Purée épaisse produite par évaporation de l’eau dans les aliments, ex. tomate, fruit, etc..

Corail: Partie verte se trouvant à l’intérieur d’un homard ou d’une langouste, devenant rouge après la cuisson.

Court bouillon: Fond de cuisson pour les poissons et crustacés, additionner à de l’eau, du vinaigre, citron, vin blanc.

Crépinette: Chair à saucisse enveloppée d’une crépine

Croustade: Pièce en feuilletage, garni d’un appareil, (ex. vol-au-vent avec champignons).

Croûtons: Petits morceaux de pain de mie grillés recouvert ou pas recouvert d’appareil au fromage ou d’ail.

D

Darne: Tranche de poisson coupé avec l’arête dorsale. Actuellement la cuisine nouvelle préfère lever les filets et utiliser les arêtes pour en confectionner des fonds qui serviront au mouillement des sauces d’accompagnements.

Décanter: Verser délicatement un liquide d’un récipient à un autre pour en retenir le dépôt, surtout pour le vin ou retirer les morceaux de viande d’un sauté ou ragoût afin de pouvoir passer la sauce et de l’affiner si nécessaire en réduction, en assaisonnement, en liaison, en crème, cognac, et jus de citron qui, accommodé avec parcimonie, exhausse les saveurs.

Décorer: Enjoliver un met, avec différentes garnitures.

Décortiquer: Séparer la chair de la carapace d’un crustacé.

Déglacer: Dissoudre les sucs collés au fond d’un ustensile de cuisine, comme un sautoir, rôtissoire, poêle, etc.., Préalablement dégraissé de ces matières grasses qui sont néfastes à votre digestion.

Dégorger: Mettre à l’eau courante ou dans du lait.

Dégraisser: Enlever la graisse d’une viande, d’un ustensile de cuisine, d’un bouillon (terme écumer), etc..

Délayer Dissoudre une farine, fécule dans un liquide.

Dénerver: Retirer les nerfs d’une viande, aussi extirper les tendons d’une dinde.

Dénoyauter: Retirer le noyau d’une olive, d’une cerise, à l’aide d’un dénoyauteur.

Démouler: Sortir délicatement un met de son moule. A chaud, avec un moule préalablement beurré, à froid à l’aide d’un bain-marie et d’un couteau office avec si nécessaire une incision sur le bord du moule.

Dépouiller: Retirer la peau d’un gibier à poils, lapin, lièvre, etc.. Retirer la peau d’une sole.

Déplumer: Retirer les plumes d’une volaille, gibier à plume.

Dessécher: Rendre sec, déshydraté, ( réduction à sec sans coloration).

Détendre: Ajouter un liquide à une pâte ou à une sauce.

Détrempe: Terme d’absorber l’eau à une farine " détremper ", lait ou œufs.

Dorer: Badigeonner de jaunes d’œufs une pâte avant la cuisson pour la rendre brillante.

Doubler: Pour couper la cuisson au-dessus ou au-dessous d’un met ex. au four mettre une deuxième plaque.

Duxelle: Suer champignons et oignons hachés pour en obtenir une farce.



E

Ebarber: Retirer les nageoires d’un poisson plat

Ecosser: Retirer les petits pois de leur enveloppe (cosse).

Echauder: Tremper un aliment dans l’eau bouillante.

Effiler: Couper en lamelles très fines les amandes, pistaches, retirer le fil des haricots.

Egoutter: Retirer l’eau à l’aide d’une passoire (tamis, chinois).

Egrapper: Séparer les grains de raisins de la rafle, (cassis, groseilles, etc..).

Embrocher: Enfiler sur une broche une volaille, un cochon de lait, agneau mouton, etc..

Emietter: Réduire en petites parcelles du pain, du biscuit, du thon.

Emincer: Couper en lamelle ou en rondelle des légumes ou de la viande.

Enrober: Trempé dans une pâte à frire, un poisson, un légume, un fruit.

Eplucher: Eliminer la peau ou la pelure d’un fruit ou d’un légume.

Eponger: Retirer l’humidité à l’aide d’un linge après avoir égoutté l’aliment, pommes frites, poisson, etc..

Escaloper: Couper en biais (tailler), une tranche de viandes, de légumes, de poissons, de champignons, etc..

Etuver: Cuire une viande, une volaille, un légume à couvert, à très court mouillement.

Evider: Retirer l’intérieur d’une pomme pour en extraire les pépins. .

Exprimer: Sortir le jus d’un aliment, viande, légume, fruit.


F

Farcir: Garnir l’intérieur de certaines préparations (dinde, légumes, rôti, d’une farce, ou d’un appareil).

Fariner: Saupoudrer de la farine sur une plaque, sur une table de travail, un poisson meunière, une viande blanche pour obtenir à la cuisson la fermeture des pores pour que les aliments cuits gardes leurs sucs, ce qui leur donnent une fois cuits leurs onctuosités et leurs saveurs, à l’exception de la viande de porc qui doit perdre ses graisses.

Ficeler: Maintenir avec une ficelle pour la cuisson, ex. un rôti.

Flamber: C’est passer une volaille à la flamme pour en enlever le duvet, ou arroser d’alcool une préparation pour la confection d’une sauce ou d’un met.

Fourrer: Remplir, farcir .

Frapper: Action de congeler les liquides en les mettant dans un bac de glace pillée.

Fraiser: Fragmenter entre les mains certaines pâte (brisée).

Frire: Cuire d’un coup par immersion dans l’huile bouillante.

Friture: Bain d’huile

Frotter: Passer fortement de l’ail sur un récipient ou sur des croûtons.

Fumer: Action de séchage de la viande, du poisson à la fumée.

Fumet: Essence ou parfum plus ou moins concentré d’un fond.


G

Garniture: Ingrédient ou petits mets, ajoutés à la pièce principale

Galantine: Pâté de volaille ou de cochon de lait désossés et roulés dans leur peau.

Gastric: Réduction de vin blanc, vinaigre, échalotes hachées, et herbes aromatiques.

Génoise: biscuit.

Glacer: Recouvrir une pièce de pâtisserie de fondant, réduire la cuisson d’un légume afin de l’enrober de ses sucs, former une couche brillante à la surface d’une viande rôtie, passer un plat à la salamandre pour colorer la surface de la sauce.

Glace de viande: Réduction très poussée d’un fond brun, d’un jus de viande.

Goûter: Essayer, approuver le goût.

Gratiner: Obtenir une couche dorée sur un met.

Griller: Cuisson de petites pièces (viande ou poisson).



H

Habiller: Action de préparer un poisson, un gibier, une volaille avant de cuire.


I

Imbriquer: Disposer des aliments en les couvrant en partie à la manière des tuiles.

Imbiber: Arroser, détremper dans un sirop, une liqueur afin de parfumer et rendre moelleux.

Infusion: Herbes aromatiques que l’on infusent dans un liquide bouillant.



J



Julienne: Couper les aliments en fines lanières. Idem que des allumettes.

Jus: sucs, tiré des substances alimentaires.



L



Lier: Opération qui consiste à donner une certaine consistance aux potages, et aux sauces.

Lustrer: Napper avec de la gelée.




M



Macédoine: Mélange de fruits ou de légumes coupés en dés.

Macérer: Faire tremper des substances diverses dans une liqueur, ou un alcool.

Mariner: Laisser tremper un aliment dans une marinade pour l’attendrir et pour donner du goût.

Mijoter: Cuire à feu doux.

Mirepoix: Carottes, oignons, céleris coupés en dés pour donner du goût aux sauces, aux fonds, aux jus, aux marinades, aux rôtis, etc.. Souvent, elle se trouve accompagnée par le bouquet garni.

Monter: Fouetter une masse en la soulevant pour qu’elle devienne ferme et légère, ou incorporer du beurre à une sauce.

Mouiller: Ajouter un liquide à une préparation.

Mousseline: Base de purée, de sauce hollandaise crémée.

Manchonner: Découvrir les os d’une pièce de viande pour en obtenir une meilleure présentation.

Maturation: Degré de fermentation ou de maturité à la forme la plus avancée.




N



Napper: Recouvrir légèrement d’une sauce ou d’une gelée.


P


Papillote: Morceau de viande ou de poisson enfermé dans un papier sulfurisé ou d’aluminium et cuits au four.

Parures: Déchets provenant des nerfs, de la graisse d’une viande et de légumes qui ont été tournés, taillés.

Parfumer: Ajouter une substance aromatique à un met.

Passer: Faire traverser un liquide dans un chinois, une étamine.

Piquer: Mettre des petits lards à la surface d’une viande à l’aide d’une aiguille. Piquer un gigot d’agneau d’ails. Piquer une pâte.

Pocher: Cuisson lente et douce dans un liquide frémissant.

Poêler: Cuisson à l’aide de matière grasse, déglacer pour faire une sauce.

Pointe: Extrémité d’un morceau de viande, ou quantité infime d’un aromate.

Praliné: Masse caramélisée à base d’amandes ou de noisettes.

Printanier: Légumes nouveaux.

Pulpe: Chair d’un fruit.




Q


Quartier: Morceau de viande, avant ou arrière d’une vache, morceaux de fruits ou de légumes.

Quenelles: Farce de poisson, de volaille, ou de veau. A la panade œuf et beurre, à la crème blanc d’œuf.

Quiche: Entrée chaude composée d’une pâte brisée, d’une royale ( lait, assaisonnement, œuf, farine), lardons ou jambon, oignons et fromage.




R



Réduire: Evaporer un liquide pour corser ou épaissir une sauce, un fond, ou un potage.

Relever: Ajouter des aromates, épices, pour donner du goût.

Réduire: Dans une casserole, cuire un liquide à feu bouillonnant pour en diminuer la contenance, pour corser.

Revenir: Colorer dans la matière grasse.

Rissoler: Cuisson avec un corps gras dans une poêle sur le fourneau ou dans un lèchefrite. Il est conseillé de blanchir les grosses pomme de terre avant de les colorer à l’huile.

Roux: Matière grasse et farine légèrement cuite et refroidie pour liaison de sauces.




S



Saisir: Soumettre une viande à l’action d’une chaleur très vive, pour en retenir les sucs.

Salpicon: Petits dés de poissons, de crustacés, de jambon, de champignons, de fruits, taillés entre la brunoise et la macédoine.

Suer: revenir des aliment à blanc sans coloration.

_________________
servir, sans se servir, ni s'asservir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unionfederale26.1fr1.net
 
dictionnaire du language culinaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» langage des oiseaux
» Le défi culinaire du mois de décembre
» [POUR INFO] Dictionnaire des lieux - Vérification des lieux
» Un dictionnaire des mots Normands en ligne.
» cherche sejour atelier culinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPAHIS UN JOUR, SPAHIS TOUJOURS :: LA POPOTTE :: Le Cercle Mess-
Sauter vers: